Stratégies de placement

f Avant tout processus d’investissements, les clients ont un entretien détaillé avec les associés en vue de déterminer la stratégie de placement et, donc, le niveau de risque du portefeuille.

 Chez ProTrading, la clientèle peut déterminer son profil de risque à partir des cinq stratégies de base suivantes :

Risque et 
rendement
espéré du portefeuille
 A chaque stratégie de placement correspondent des frais de mandat différents. En effet, les frais de mandat sont proportionnels au travail requis par le profil du portefeuille. Ainsi, un portefeuille purement obligataire demande moins de travail qu’un dossier constitué avec des actions. De ce fait, les coûts sont progressifs en fonction du profil de risque.
 
 Originalité de la gestion

Chez ProTrading, la gestion n’est pas seulement personnalisée. Le nombre de clients, volontairement restreint, permet aux associés de passer en revue quotidiennement tous les portefeuilles sous gestion en vue de saisir les opportunités du moment. Ainsi, par exemple, des stratégies d’options très pointues peuvent être mises en place pour tous les clients, indépendamment des montants gérés.

En outre, contrairement à ce qui se passe dans certains Etablissements bancaires, la stratégie de gestion des portefeuilles est, certes, sous-tendue par la discussion préalable avec le client mais n’est en aucun cas réplicative ou soumise à une grille de placement statique.

En d’autres termes, la discussion de base sert à délimiter le risque maximum que le client est prêt à supporter, tandis que le risque minimum est laissé au libre choix des associés. Il se peut ainsi, si les nécessités du marché l’exigent, que la part «actions» soit drastiquement ou totalement réduite, indépendamment du fait que le profil mentionne, par exemple, une part «actions» située à 60% des avoirs.