Qu'est-ce qu'un gérant indépendant

Il s’agit d’une personne où d’une Société exerçant de manière autonome le métier de conseiller et d’investisseur pour les fonds de clients, lesquels restent, en tous les cas, déposés dans une banque appelée «banque dépositaire». Ainsi, le gérant de fortune est un intermédiaire entre le client et la banque de ce client. La Suisse compte actuellement quelque 3'000 sociétés de gérants de fortune indépendants dont la taille va de la structure incluant une seule personne aux entreprises pouvant employer plus de cent collaborateurs.

Les gérants de fortune indépendants travaillent sur mandat et dans l'intérêt de leurs clients. Les principales règles de la profession sont en conséquence les obligations de loyauté, de diligence ainsi que l'obligation de rendre des comptes.

L'accomplissement de ces engagements constitue le principe de base d'une activité de gérant de fortune irréprochable. La clarté et la transparence du calcul de rendement et des rapports réguliers dans le cadre d'entretiens personnels font également partie de ce standard.

Le contact personnel et une étroite relation de confiance avec le client et sa famille constituent la base d'une relation de clientèle. La proximité du client permet un suivi global qui prend en compte toutes les exigences patrimoniales. Le gérant de fortune indépendant peut ainsi se charger de la coordination et de la consolidation du patrimoine et de ses placements.

Les associations professionnelles reconnues par la Confédération peuvent édicter des règles éthiques de comportement. A ce titre, ProTrading est membre de l'OAR-G, dont Christian Balmat est par ailleurs vice-président.

Organigrammes OAR-G

Christian Balmat est également membre du Forum suisse des OAR.

La mission des OAR consiste à établir les règlements précisant les modalités de mise en œuvre des obligations découlant de la LBA et à contrôler que leurs affiliés respectent leurs obligations. Les OAR sont eux-mêmes placés sous la surveillance de la FINMA. Il incombe ainsi à la FINMA d’octroyer ou de retirer la reconnaissance aux OAR, d’approuver leurs règlements et de veiller à ce que les OAR fassent appliquer ces règlements. La FINMA peut effectuer des contrôles sur place auprès des OAR ou charger une société d’audit d’effectuer des contrôles. A l’occasion de son troisième examen de pays, le Groupe d’action financière (GAFI) a jugé le système suisse d’autorégulation dans le domaine du blanchiment d’argent approprié et comparable à un système de réglementation étatique.

flecheListe des OAR reconnus par la FINMA

La Société ProTrading offre donc toutes les garanties requises par la loi. Elle travaille avec plusieurs banques dépositaires suisses de renom pour la gestion des fonds dont elle a actuellement l'administration. De plus, la Société est reconnue comme investisseur qualifié, selon les standards de la FINMA, par son adhésion au règlement de lOAR-G relatif aux règles-cadres pour la gestion de fortune.

Le principe des obligations de loyauté, de diligence et de comportement imposées aux gérants de fortune indépendants est réglé par le droit civil suisse.

Gestion globale

ProTrading ne considère pas la gestion de fortune indépendante comme un service isolé. De ce fait, ProTrading fournit un ensemble de services très divers, conçus en fonction des besoins individuels des clients en faisant appel à des spécialistes par le biais de collaborations externes (avocats, fiduciaire).

 

Les domaines (hors gestion de fortune) proposés à nos clients recouvrent :

• l’optimisation fiscale et la planification successorale ;
• la domiciliation de sociétés ;
• la révision comptable ;
• la création de fonds de placement ;
• l'administration de sociétés.

L’importance croissante de la gestion de fortune indépendante en Suisse (état : décembre 2010) :

Sociétés de gestion de fortune indépendantes environ 3'000
Nombre total d’employés dans ces Sociétés environ 9'000
Fortune gérée par les sociétés indépendantes env. 600 milliards CHF
Part de marché des gérants de fortune indépendants env. 20%
Nombre d’OAR reconnus par la Confédération 11